Ces articles sont mis à disposition
selon les termes de la licence


Creative Commons Paternité -
Pas d’Utilisation Commerciale -
Pas de Modification 2.0
Belgique.

à mon corps défendant

Stéphane Godefroid

Qu’il s’agisse de la vie quotidienne occidentale ou des différentes disciplines de la recherche scientifique, le corps y occupe désormais une place prépondérante. Pourtant la pensée du corps, le plus souvent superficielle et redondante, demeure pour le moins aporétique et ce depuis l’institution même de sa problématisation. L’ensemble des sciences et des « sciences » humaines ne semblent pas non plus à même de toucher au corps sans d’emblée « le signifier ou le faire signifier » et n’ont finalement pas grand-chose à nous dire sur le corps en tant que tel.

Au travers de la mise en évidence des principales difficultés qui se sont imposées à l’homme pour penser le corps, je m’efforcerai de comprendre pourquoi fondamentalement, le corps, notre ouverture au monde, demeure à ce point fermé à la pensée et développerai quelques-unes des principales conséquences de cette fermeture.

Stéphane Godefroid

Bibliographie

ARISTOTE,

  • La Métaphysique, trad. J. Barthélemy-Saint-Hilaire, revue et annotée par P. Mathias, Paris, Pocket (Agora, Les classiques), 1991.
  • De l’âme, trad. R. Bodéüs, Paris, Flammarion (GF Philosophie), 1993.

BADIOU A., ,

  • Petit manuel d’inesthétique, Paris, Seuil (L’ordre philosophique), 1998

BIRAN Maine de, ,

  • OEuvres, tome III : Mémoire sur la décomposition de la penséeprécédé du Mémoire sur les rapports de l’idéologie et des mathématiques, F. Azouvi (éd.), Paris, Vrin (Bibliothèque des textes philosophiques), 1988.

BREEUR R., ,

  • Autour de Sartre. La conscience mise à nu, Grenoble, Millon (Krisis),2005

.
BRETON, S.,

  • Matière et dispersion, Grenoble, Millon (Krisis), 1993.

CHRETIEN J.-L., ,

  • De la fatigue, Paris, Minuit (Philosophie), 1996.
  • Symbolique du corps. La tradition chrétienne du Cantique des Cantiques, Paris,Presses universitaires de France (Épiméthée), 2005, 2011.

COURTINE J.-J., ,

  • Déchiffrer le corps. Penser avec Foucault, Paris, Millon, 2011.

DASTUR F., ,

  • La mort. Essai sur la finitude, Paris, Hatier (Optiques philosophie),1994 ; rééd. Presses universitaires de France (Épiméthée), 2007.

DELEUZE G., GUATTARI, F., ,

  • Capitalisme et schizophrénie 1 : L’Anti-OEdipe, Paris, Minuit (Critique), 1972, 1973.
  • Capitalisme et schizophrénie 2 : Mille plateaux, Paris, Minuit (Critique), 1980.

DEPRAZ, N., Lucidité du corps. De l’empirisme transcendantal en phénoménologie,Dordrecht – Boston – London, Kluwer Academic Publishers
(Phaenomenologica), 2001.
DERRIDA, J. Le toucher, Jean-Luc nancy, accompagné de travaux de lecture de
Simon Hantai, Paris, Galilée (Incises), 2000.
— La naissance du corps (Plotin, Proclus, Damascius), Paris, Galilée (La philosophie
en effet), 2010.
DESANTI, J.-T., Un destin philosophique, Paris, Grasset (Figures), 1982.
DESCARTES, R., Méditations métaphysiques. Objections et réponses suivies de quatre
Lettres, Paris, Flammarion (GF Philosophie), 1979, 1992. {1641} A noter que le
titre complet de cette oeuvre précise qu’il s’agit des Méditations métaphysiques
touchant la première philosophie dans laquelle l’existence de Dieu et la distinction de
l’âme et du corps de l’homme sont démontrées.
FOUCAULT, M., Naissance de la clinique, Paris, Presses universitaires de France
(Quadrige), 1963, 2003.
— Surveiller et punir. Naissance de la prison, Paris, Gallimard (Bibliothèque des
sciences humaines), 1975.
–– Histoire de la sexualité, tome II : L’usage des plaisirs, Paris, Gallimard
(Bibliothèque des histoires), 1984.
FRANCK, D., Nietzsche et l’ombre de Dieu, Paris, Presses universitaires de France
(Épiméthée), 1998.
FREUD, S., Essais de psychanalyse, trad. A. Bourguignon et alii, Paris, Payot &
Rivages (Petite bibliothèque Payot), 1981, 2001.
GARELLI, J., Introduction au logos du monde esthétique. De la chôra platonicienne au
schématisme transcendantal et à l’expérience phénoménologique de l’être-au-monde,
Paris, Beauchesne (Bibliothèque des archives de philosophie), 2000.
GODDARD, J.-C. et LABRUNE, M. (éds), Le corps, Paris, Intégrale – Vrin
(Chemins), 1992 ; rééd. modifiée Goddard, J.-C. (éd.), Le corps, Paris, Vrin (Thema), 2005.3
GOFFMAN, E., La mise en scène de la vie quotidienne, tome I : La présentation de soi,
trad. A. Accardo, Paris, Minuit, 1973.
GRANGER, B. et CHARBONNEAU, G. (éds), Phénoménologie des sentiments
corporels, tome I : Douleur, souffrance, dépression ; tome II : Fatigue, lassitude, ennui,Argenteuil, Le Cercle Herméneutique (Phéno), 2003.
HADOT, P., Qu’est-ce que la philosophie antique ?, Paris, Gallimard (Folio), 1995.
HENRY, M., Philosophie et phénoménologie du corps. Essai sur l’ontologie biranienne,
Paris, Presses universitaires de France (Épiméthée), 1965, 2011.
–– Du communisme au capitalisme. Théorie d’une catastrophe, Paris, Odile Jacob, 1990.
— « Le corps vivant », Auto-donation. Entretiens et conférences, Paris, Beauchesne
(Prétentaine), 2004.
HUME, D., A Treatise of Human Nature, L.A. Selby-Bigge (ed.), 2e édition révisée par P.H. Nidditch, Oxford, Clarendon Press, 1978 ; trad. du livre I : L’entendement, par P. Baranger et P. Saltel, Paris, Flammarion (GF
Philosophie) ; trad. du livre II : Dissertation sur les passions, par J.-P. Cléro,
Paris, Flammarion (GF Philosophie), 1991.
HUSSERL, E., Méditations cartésiennes et Les conférences de Paris, trad. M.-B. de Launay, Paris, Presses universitaires de France (Épiméthée), 1994.
— Idées directrices pour une phénoménologie et une philosophie phénoménologique pures, tome II : Recherches phénoménologique pour la constitution, trad. É. Escoubas,
Paris, Presses universitaires de France (Épiméthée), 1982 et 1996.
— Problèmes fondamentaux de la phénoménologie (1910-1911), trad. J. English, Paris,
Presses universitaires de France (Épiméthée), 1991.
–– Sur l’intersubjectivité, trad. partielle N. Depraz, 2 vol., Paris, Presses
universitaires de France (Épiméthée), 2001
KANTOROWICZ, E., Les deux corps du roi. Essai sur la théologie politique au Moyen
Âge, trad. J.-P. et N. Genet, Paris, Gallimard (Bibliothèque des Histoires),
1989.
LOREAU, M., La peinture à l’oeuvre et l’énigme du corps, Paris, Gallimard (nrf), 1980.
— En quête d’un autre commencement, Bruxelles, Lebeer Hossmann
(Philosophiques), 1987.
LEVINAS, E., Totalité et infini. Essai sur l’extériorité, La Haye, Martinus Nijhoff ;
rééd. Paris, Le Livre de Poche (Biblio), 1961, 1971.
— Autrement qu’être ou au-delà de l’essence, La Haye, Martinus Nijhoff ; rééd. Paris,
Le Livre de Poche (Biblio), 1974, 1978.
4
MALDINEY, H., Regard, Parole, Espace, Lausanne, L’Âge d’Homme (Amers),
1994.
MARZANO, M., Penser le corps, Paris, Presses universitaires de France (Question
d’éthique), 2002.
MAUSS, M., « Les techniques du corps », in Sociologie et anthropologie, Paris, Presses
universitaires de France (Quadrige), 1950. {1934}
MERLEAU-PONTY, M., La phénoménologie de la perception, Paris, Gallimard
(Tel), 1945.
–– Le visible et l’invisible suivi de Notes de travail, Paris, Gallimard (Tel), 1964.
MILNER, J.-C., Court traité politique 1. La politique des choses, Lagrasse, Verdier,
2011.
— Clartés de tout. De Lacan à Marx, d’Aristote à Mao. Entretien avec F. Fajnwaks et
J.P. Lucchelli, Lagrasse, Verdier, 2011.
MONTAIGNE, M. (de), Essais, Paris, Le club français du livre, 1962. {1580}
NANCY, J.-L., Corpus, Paris, Métailié (Sciences humaines), 2000, 2006.
–– L’intrus, Paris, Galilée (Lignes fictives), 2000, 2010.
PATOCKA, J., Le monde naturel et le mouvement de l’existence humaine, Dordrecht,
Kluwer Academic Publishers (Phaenomenologica), 1988.
PLATON, OEuvres complètes, L. Brisson (éd.), Paris, Flammarion, 2008.
RICHIR, M., Phénoménologie et institution symboliques (Phénomène, Temps et Être II),
Grenoble, Jérôme Millon (Krisis), 1988.
— Du sublime en politique, Paris, Payot (Critique de la politique), 1991.
— Le corps. Essai sur l’intériorité, Paris, Hatier (Optiques philosophie), 1993.
ROTH, P., Le sein, trad. G. Magnane, Paris, Gallimard (Folio), 1982. [1972]
SACKS, O., L’homme qui prenait sa femme pour un chapeau et autres récits cliniques, trad.
E. de la Héronnière, Paris, Seuil (Points), 1988.
SARTRE, J.-P., Esquisse d’une théorie des émotions, Paris, Le livre de Poche (Références,
Philosophie), 1995.
–– L’être et le néant. Essai d’ontologie phénoménologique, Paris, Gallimard (Tel), 1943. 5
SICHERE, B., « Ce que peut un corps… », in Hommage à Jean-Toussaint Desanti, Mauvezin, T.E.R., 1991.
SPINOZA, B., OEuvres complètes, trad. R. Callois, M. Francès et R. Misrahi, Paris, Gallimard (Bibliothèque de la Pléiade), 1954.
STRAUS, E., Du sens des sens. Contribution à l’étude des fondements de la psychologie, trad. G. Thinès et J.-P. Legrand, Grenoble, Millon (Krisis), 2000. [1935]
TAVARES, G.M., Apprendre à prier à l’ère de la technique. Position dans le monde de Lenz Buchmann, trad. D. Nédellec, Paris, Viviane Hamy (Littérature étrangère), 2010.

Mots clefs