Séminaire du mardi 17 décembre 2019

Par Frédéric Defalque, Renan Defraigne

 

« Le trouble bipolaire, c'est des hauts et des bas, dit-on communément. Pourtant, nombreuses sont les personnes qui désirent aller au-delà de cette formulation familière et en savoir davantage sur une pathologie qui touche plus de 60 millions de personnes dans le monde.

Des professionnels de la santé mentale expliquent qu'en synthèse, le trouble bipolaire, ce sont des trop hauts (Etat d'euphorie ou de manie) et des trop bas (Etat d'accablement, dépression).

L'ASBL Le Funambule, créée en 1998, est un groupe d'entraide aux personnes vivant avec le trouble et leurs proches.

Elle propose notamment des groupes de parole, 3 en Région bruxelloise, 2 en Wallonie. Les facilitateurs de ces groupes veillent à ce que les séances se déroulent dans le respect d'autrui, dans une écoute sans jugement et une absolue confidentialité.thumb_Visuel4_0.JPG

Le Funambule accueille, rassure, (re)donne l'espoir, informe, oriente et donne un premier conseil mais n'assure pas de soutien individuel. Il a une approche centrée sur la personne et son processus de rétablissement, plutôt que sur son diagnostic.

Les bénévoles du Funambule sont soucieux de collaborer avec les professionnels, pour favoriser une complémentarité des actions menées et faire émerger des synergies dans des projets éventuels.

L'organisation et l'animation de groupes de parole, rencontres de partage et d'échange de vécu, est au centre de ses activités.

Il organise ponctuellement un moment de convivialité, une réunion thématique, une conférence ou une table-ronde. Il y a aussi un numéro d'appel de guidance.

Le Funambule travaille à la représentation de ses membres ainsi qu'à la déstigmatisation de la maladie mentale, notamment via la LUSS et Psytoyens. Les experts de vécu du Funambule témoignent à la demande. »

En pratique :

Les séminaires se passent 12 h 30 à 14 h
l'entrée est libre et gratuite.
Hôpital Molière-Longchamp
142 rue Marconi 1190 Bruxelles
Premier étage, grande salle de séminaire.
Cliquez pour nous contacter
Cliquez pour plus d'informations, s'abonner ou se désabonner