Psychiatrie

L’hôpital, la cité, le temps.

Daniel Desmedt

Je vais vous parler du temps qui passe, au risque de prendre trop de temps, de paraître trop long, ou ennuyeux parfois.

Séminaire du mardi 15 mai 2018


 Animer un groupe en psychiatrie

Carmen Enache et Dominica Arnone, infirmière spécialisée en psychiatrie
Isabelle Favry, psychologue



Carmen Enache et Dominica Arnone sont infirmières spécialisées en psychiatrie. Isabelle Favry est psychologue. Toutes les trois travaillent à l'unité de psychiatrie de HIS et animent des groupes depuis longtemps.
Elles viendront partager avec nous leurs expériences d'animatrices et leurs approches de la gestion d'un groupe.

Séminaire du mardi 20 mars 2018


Invitation à réfléchir sur le processus de radicalisation 

Jaques Sebban, psychiatre

Isabelle Seret (soclogue) s'est demandée pourquoi des jeunes se radicalisaient. Y avait-t il à leurs yeux une bonne raison, une raison positive de le faire.

Avec Natacha David (journaliste) et David Lallemand (conseiller en communication et chargé des projets auprès du Délégué général aux droits de l’enfant), elle a initié le projet « Rien à faire, rien à perdre »,

Ils ont rencontrés des jeunes concernés et leur ont proposé un travail sur leur histoire avec la technique des récits de vie.Certains ont accepté, bien souvent contre l’avis de leurs familles, psychologue ou avocat, de participer à cette expérience. Avec chaque jeune, ils ont crées des vidéos de témoignages.

Jaques Sebban nous proposera de réfléchir autour de ces documents.

Séminaire du mardi 16 mai


Les mots perdus

Par mme Viviane Speleers, présidente de l’A.S.B.L. «Se Comprendre»

 

Comment aborder les patients aphasiques ? Que vivent-ils ?

L’A.S.B.L. Groupe des Aphasiques «Se Comprendre» aide les personnes atteintes d’aphasie et s'est donné pour but d’aider ces personnes à sortir de l’isolement, à favoriser les contacts et les échanges.

Elle se donne aussi comme mission d'informer les autres personnes. Pour cela ils ont crées un film : "Les mots perdus". C'est une série de 4 vidéos crées avec des aphasiques pour parler de leurs expériences. Ils en sont scénaristes et acteurs.

Nous en présenterons deux pour laisser la place à une rencontre avec les membres d l'ASBL.

Séminaire du mardi 20 décembre 2016


Peut-on suivre un monstre ?

Animé par Anne-Marie Hassoun

Nous avons tous eu des patients qui nous horrifiaient. Que faire ? Accepter de les suivre ? Comment ? À quelles conditions ? Refuser ? Mais dans quelle limite.

Le psychiatre américain Leon Goldensohn s'est trouvé devant cette situation. Il a suivi les accusés du procès Nuremberg. Il en a gardé des traces et avait l'intention d'en tirer un livre, il n'en eut pas le temps. 40 ans plus tard, ses carnets sont sortis de l'oubli et publiés sous une forme qui respecte ce qui fait leur singularité : le matériau brut des entretiens retranscrits tels quels par le psychiatre. Le film "Les carnets secrets de Nuremberg" est construit autour de ce document historique inédit.
Nous avons tous eu des patients qui nous horrifiaient. Que faire ? Accepter de les suivre ? Comment ? À quelles conditions ? Refuser ? Mais dans quelle limite ?

Seminaire du mardi 18 octobre 2016


Un monde sans fous 

Animée par Marie Léchevin, psychologue

Un monde sans fous ?” documentaire de Philippe Borrel (2010)

Seminaire du mardi 15 novembre 2016


Arthur Rimbaud 


L’action, l’ennui, l’ailleurs, la création

Par Daniel Desmedt, chef de service de psychiatrie des Hôpitaux Iris Sud

Né à Charleville en 1854, Arthur Rimbaud est d’abord un élève brillant, distingué pour ses compositions latines. Il devient un adolescent fugueur, qui cherche à échapper à l’ennui en se réfugiant dans la poésie. Découvert par Paul Verlaine, il est accueilli à Paris dans le petit cercle des poètes d’avant-garde. Il séduit par ses audaces fulgurantes, décourage ses amis par ses comportements insupportables. Il vit un amour passionné avec Verlaine, lequel finit dans une prison bruxelloise pour lui avoir tiré dessus…. Rimbaud renonce à la littérature et disparaît.
On le retrouve à Aden ou en Abissynie, commerçant de café et trafiquant d’armes.

Toute sa vie, il cherche un ailleurs et passe avec obstination de l’éblouissement à l’ennui.

« Je est un autre » écrivait-il . Mais comment vivre avec cet autre ?

Séminaire du mardi 19 janvier 2016


Le modèle trigénérationnel de Maurizio Andolfi


 
 
Par Isabelle Favry, psychologue

Andolfi.jpg

La thérapie familiale n’est apparue en Italie que dans les années 1967-1968. Maurizio Andolfi, membre de l’école de Rome, est un des psychiatres qui a participé à ce mouvement.

Le modèle d’Andolfi est un modèle trigénérationnel. Il prend en compte non seulement l’histoire personnelle du patient, mais aussi celle des parents et celles des relations qu’ils ont entre eux, ainsi qu’avec leurs familles d’origine respectives.

Les difficultés de l’enfant étant toujours des difficultés de la famille dans son ensemble, il va inviter l’enfant à être son cothérapeute dans le processus familial. À travers ce processus, Maurizio Andolfi invite les membres de la famille à utiliser leurs compétences et à reprendre le contrôle de leurs propres vies.

« la thérapie familiale est la meilleure des thérapies individuelles »


Le séminaire, animé par Isabelle Favry, se déroulera autour de séances filmées de thérapie familiale.

Qui sont les mères infanticides?

Jean-Luc VIAUX

Qui sont les mères infanticides? Peut-on donner un sens à leurs actes ? Comment penser ce qui, aujourd'hui, nous parait inimaginable ?

Pages

Subscribe to RSS - Psychiatrie